15/09/2005

Pin-pon


Il était une fois dans un pays imaginaire
Deux amoureux défiant l'ordinaire
Elle était grande et aimait les pompiers
Il était petit, rougeot, gros, et bien sapé

Ils s'étaient connu sur un coup de foudre
Lance en main sur elle il s'était jeté
Mais le jet ne voulait pas se déclencher
A la neige il finit pas se résoudre

Et trop vite ses bourses en furent plates
Le feu de l'amour brûla le flat
Et détruisit tout le quartier
Et même la caserne des pompiers

Lui, à bout de souffle, juché sur elle
Brûlante et rouge de passion, l'amante embrassa
Puis son corps, malgré l'amiante, s'embrasa
Petit pompier grillé sur grande échelle.

19:41 Écrit par Rutabaga vous invite | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Lamentable... .

Écrit par : Ixième | 15/09/2005

Les commentaires sont fermés.