09/10/2005

L'Amour


Pourquoi toujours le conclure couchés ?
Traduire les sentiments en gymnastiques
Chercher à toujours s'extasier
En alchimies impossibles du physique

Oui oui c'est Chevaljak qui écrit cela
Serait-il d'un coup devenu fada ?

Peut-être est-ce dû à son grand âge
Maché et remaché le plat de résistance
Consommé il est en instance
Entre la poire et le fromage

Et pourtant c'est une histoire qui commence
Un peu comme si renaissait en lui la vie
Le comblant chaque jour de plus de jouissances
Tout simplement de la voie d'une Amie

Le poète a bien écrit la voie
Le chemin que l'on prend à deux
Certains appellent cela la foi
C'est tout simplement être heureux.

19:34 Écrit par Rutabaga vous invite | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

De chez marie me voici et je decouvre ton tres beau blog

bonne journée
bisous

Écrit par : alice | 10/10/2005

J'aime ces mots de renaissance... bises

Écrit par : Gaïa | 10/10/2005

Les commentaires sont fermés.