19/11/2005

Envie de...


Lui beugler ce que je ressens pour elle
Et quelle me rabatte le kaket
Un peu comme si le verbe aimer
N'était créé que pour la chose virtuelle.

00:29 Écrit par Rutabaga vous invite | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

En passant... Te lire comme chaque jour... une infine poussière perdue dans l'infini...

Écrit par : Poussière de lune. | 19/11/2005

Les commentaires sont fermés.