03/12/2005

Hiver


Trop fumé hier toute la journée
Le poète a la langue qui pique
Ah ce qu'il aurait grandement préféré
Qu'elle fut chargée d'humeurs érotiques

Fumer est un plaisir, l'amour aussi
La langue alors entame d'exquises visites
Et quand çà mousse bien plus qu'un demi
Elle cède la place à sa fidèle accolyte

Il n'y a pas que l'hiver pour les sports de glisse

12:26 Écrit par Rutabaga vous invite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.